Le petit oiseau et le Reiki …

Petit oiseau dans le creux de la main pour illustrer le texte le petit oiseau et le Reiki

Nous étions en train de déjeuner. Tranquillement installées à la table-bar de la cuisine, quand il est arrivé sans crier gare … La tête la première dans la vitre !

Le bruit du choc nous a fait lever les yeux et nous avons immédiatement compris ce qui venait de se passer.


Nous nous sommes précipitées pour ouvrir la porte d’entrée, afin de vérifier si nous avions vu juste.

De deux choses l’une :  soit il était mort sur le coup, soit il était bien sonné !

Il était allongé sur le sol et ne bougeait plus. Je l’ai pris délicatement, il n’y avait pas de trace de sang.

Le petit animal était totalement inanimé mais mon intuition me disait qu’il n’était pas mort.

Photo de l'oiseau avec les paupières lourdes

Ses paupières semblaient peser une tonne.

Je l’ai gardé quelques minutes entre les paumes de mes deux mains et il a commencé à ouvrir légèrement les yeux. Ses paupières semblaient peser une tonne. Je lui caressais doucement la tête avec le bout de mon index, et j’essayais de voir s’il était capable de bouger la tête. Il semblait bien que oui, il se laissait faire, dans un abandon total. Il était magnifique. Des petites plumes de couleur bleue et marron clair sur la tête, des plumes, blanches, jaunes et noires sur les ailes et sur la queue. Le corps marron clair. Ses petites pattes étaient frêles, un peu recroquevillées, celle de gauche semblait vouloir s’agripper, alors que celle de droite semblait légèrement tordue. J’essayais de le retourner délicatement pour voir si je pouvais distinguer quelque chose qui aurait pu l’empêcher de reprendre son vol. Mais je ne voyais rien de particulier. Il semblait ne pas avoir souffert physiquement de l’impact subit.

 

Je l’ai gardé, encore un peu dans la chaleur de mes mains, tout en lui faisant du Reiki.

La cage de l'oiseau est décorée avec des oiseaux à l'extérieur.

Il est resté dans sa petite cage, sur la table du salon.

Le petit animal reprenait peu à peu ses esprits. Tout doucement, je l’ai placé dans une petite cage décorative, qui n’était absolument pas prévue à cet effet. Mais, c’était juste pour lui laisser le temps de récupérer, sans le laisser pour autant à la merci du redoutable chasseur de la maison : Hercule !

Il est resté dans sa petite cage, sur la table du salon. Le temps, pour nous, de finir notre déjeuner.

Ensuite, après une nouvelle petite séance de Reiki, il allait mieux et nous avons essayé de le remettre dehors afin qu’il poursuive sa route. Il s’est envolé. Pour aller se poser à 2 mètres, sur la rampe d’escaliers. Max (le petit York) est allé le voir pour lui faire un bisou. Max fait des bisous à tout ce qu’il rencontre. L’oiseau s’est envolé un peu plus loin, mais on voyait bien que ce n’était pas encore le bon moment pour lui. Il n’était pas encore prêt. Il pouvait voler certes, mais pas s’envoler. Les forces lui manquaient. D’ailleurs quand je suis arrivée près de lui, j’ai approché la main et j’ai pu le récupérer très facilement.

 

Nous lui avons offert le gîte et le couvert pour la nuit. Afin qu’il puisse se retaper entièrement.

Le petit oiseau est entre les deux mains et il reçoit du Reiki

Après une nouvelle petite séance de Reiki, il allait mieux

Après une nouvelle séance de Reiki, nous l’avons installé dans une autre cage de fortune. Plus grande, avec du foin, de l’eau, une pomme, un pain de graisse, des graines ! Bref une cage grand luxe. Le but n’était pas de l’enfermer. Seulement de le protéger. Lui éviter d’entrer en collision, une fois encore, avec une vitre. Et surtout le mettre à l’abri des griffes d’Hercule.

Il a passé une nuit au calme, dans l’atelier. Bercé par le ronronnement de la chaudière.

Ce matin, nous avions hâte de savoir s’il était prêt à reprendre son chemin. Dès que nous sommes arrivées près de sa cage, il nous a accueilli avec des piaillements vifs et tonitruants.

Aucun doute possible, notre petit protégé était prêt !

 

 

Nous avons posé la cage de fortune sur la table, dehors, sous la pergola.

Cage posée sur la table de la pergola

Nous avons posé la cage de fortune sur la table de la pergola

Il s’est envolé ! d’un coup d’ailes, il est monté dans les airs pour aller se percher sur un arbre, à proximité.

Nous l’avons regardé s’éloigner et nous lui avons souhaité une longue et belle vie.

Il était parfaitement heureux et nous aussi !

Nous sommes rentrées mais avons laissé la cage dehors, au cas où il aurait besoin d’un refuge pour la nuit …

 

 

 

NIRAO organise des stages Reiki USUI tous les weekends, à Saint Pierre Aigle (02600) entre Soissons et Villers-Cotterêts.

Pour le calendrier des stages vous pouvez cliquer sur le lien suivant : Calendrier . Pour tous renseignements, n’hésitez pas à nous contacter.

Merci d'avance pour le partage de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *