Reiki : la MIVILUDES a raison !

Image du soleil caché par les nuages pour illustrer l'article Reiki la miviludes a raison

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) dans son rapport annuel remis le 22 mars au gouvernement met le doigt, entre autres, sur le Reiki et sa pratique.

Effectivement, comme le rappelle le ministère de la Santé sur son site Internet : « … Lorsqu’elles sont utilisées pour traiter des maladies graves ou en urgence à la place des traitements conventionnels reconnus, elles (les pratiques de soins non conventionnelles (PSNC)) peuvent donc faire perdre des chances d’amélioration ou de guérison aux personnes malades. »

Il est clair que le Reiki ne devra jamais être proposé A LA PLACE, des traitements conventionnels reconnus

Et dans ce cadre, il est tout à fait normal que la MIVILUDES mette en garde les personnes susceptibles de recevoir de telles informations, car si des praticiens Reiki ont ce genre de discours, ils doivent être considérés comme dangereux !
On peut qualifier le Reiki comme une pratique de soin non conventionnelle, mais aussi comme une pratique complémentaire qui viendrait apporter un soulagement à la personne alors qu’elle subit des traitements lourds. Néanmoins, il doit être évident pour tout le monde qu’un praticien Reiki digne de ce nom, ne demandera jamais à une personne qui vient le solliciter pour des séances de Reiki d’interrompre son traitement médical ou de ne plus prendre ses médicaments, bref de faire des séances de Reiki à la place des traitements conventionnels. Le Reiki est une technique complémentaire qui ne doit en aucun cas se substituer au traitement prescrit par des professionnels de la santé.

Certains pays comme les États-Unis, l’Espagne, l’Allemagne, la Suisse ou les Pays-Bas ont un rapport plus serein avec le Reiki et il peut être prescrit, et remboursé par certaines Mutuelles, pour aider les gens à surmonter des difficultés ou pour les accompagner.

Le praticien Reiki doit respecter « la vie sous toutes ses formes » (Cf. « Les 5 idéaux du Reiki ») et le respect de la vie humaine doit être la priorité

Mettre en danger une personne en lui donnant de fausses informations qui mettrait sa vie en péril, n’est pas compatible avec l’esprit et l’éthique Reiki.

Malheureusement, il y a des praticiens peu scrupuleux qui se rapprochent peut-être plus du charlatanisme que de l’altruisme. Le praticien Reiki met de l’énergie à la disposition de la personne pour son plus grand bien, et c’est à la personne de l’utiliser pour activer son processus d’autoguérison.

Aussi est-il bon de rappeler, de temps à autre et d’une façon ou d’une autre, que le praticien Reiki n’a aucun pouvoir sur la guérison d’une personne.

Des stages Reiki Usui sont organisés tous les mois par NIRAO, à Saint Pierre Aigle entre Soissons et Villers-Cotterêts.

Pour le calendrier des stages vous pouvez cliquer sur le lien suivant : Calendrier 2018 . Des formules avec hébergements sont proposées. Pour tous renseignements, n’hésitez pas à nous contacter.

Merci d'avance pour le partage de cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *